Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
BD et manga BD One shot
BD One shot
Filtrer par titres     Affichage # 
# Titre de l'article Auteur Clics
1 Jean-Jacques Goldman, Chanson pour les yeux Administrator 79
2 28 jours plus tard : le contrecoup Administrator 81
3 Carmilla Administrator 943
4 Cinema panopticum Administrator 501
5 Coraline Administrator 52
6 Creepshow Administrator 67
7 Dracula Administrator 68
8 Francis Cabrel, Les Beaux Desseins Administrator 82
9 Godspeed, une vie de Kurt Cobain Administrator 73
10 Green manor Administrator 63
11 Jane Eyre Administrator 72
12 L'Alternative (2 tomes) Administrator 972
13 L'Ecole Capucine (2 tomes) Administrator 73
14 L'Ile aux trente cercueils Administrator 75
15 L'Ultime Défi de Sherlock Holmes Administrator 76
16 La Maison du temps qui passe Administrator 55
17 Le Grimoire de Féérie (2 tomes) Administrator 75
18 Le Montespan Administrator 63
19 Les Cauchemars d'Halloween Administrator 64
20 Les Chansons de Mr Eddy Administrator 486
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »
Page 1 sur 2

Newsflash

 

James Herbert est un auteur anglais spécialisé dans le domaine de l'horreur né le 8 avril 1943 à Londres.

Après avoir caressé la carrière de chanteur et de directeur artistique, James Herbert se consacre à la littérature. Peu à peu, il se spécialise dans l'horreur, sous toutes ses formes. Plusieurs thèmes sont récurrents dans son oeuvre : les catastrophes, le surnaturel, le nazisme et la réincarnation. Il aborde les catastrophes à plusieurs reprises, notamment dans ses premiers romans, comme La Trilogie des rats ou Fog ; tous deux influencés par les romans de science-fiction de John Wyndham. L'horreur qu'il dépeint ici est symbolique du déclin de la société, où même les autorités sont incompétentes. Sa période surnaturelle (Dis-moi qui tu hantes, Le Survivant) laisse l'horreur scientifique pour une horreur plus improbable. James Herbert revient ensuite aux horreurs plus terre à terre en consacrant deux romans historiques où des Britanniques sympathisent avec des nazis. Le dernier thème phare de la bibliographie de James Herbert est la réincarnation, comme dans Others ou Le Jour où je suis mort.

(Source : Evene)

Bibliographie : (dates de publications françaises)

  • Les Rats, 1976
  • Le survivant, 1978
  • Le Sombre, 1986
  • Pierre de lune, 1987
  • Le Repaire des rats, 1989
  • L'empire des rats, 1991
  • Fluke, 1992
  • La Lance, 1992
  • Hanté, 1992
  • Sanctuaire, 1993
  • Fog, 1994
  • Sépulcre, 1995
  • Présages, 1996
  • 48, 1999
  • Ballade pour un ange déchu , 2000
  • La Conspiration des fantômes , 2000
  • Le Jour où je suis mort , 2005
  • Le Secret de Crickley Hall, 2008
  • Les Autres, 2009
  • Magic cottage, 2010