Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Etrangers James, Syrie Syrie James

Syrie James

Envoyer Imprimer PDF

syrie james

 

 

Syrie James, née à Poughkeepsie, New York, est une auteure et scénariste américaine.

 

Après une brillante carrière à Hollywood, où elle a vendu dix-neuf scénarios et téléfilms, Syrie a décidé de suivre sa passion et d'écrire son premier roman. Elle fut ravie quand son premier ouvrage de fiction historique (sur l'un de ses auteurs favoris), The Lost Mémoires de Jane Austen, vendus aux enchères après une journée d'appel d'offres entre trois grandes maisons d'édition, reçut des critiques élogieuses, et devint un best-seller . Quand elle ne se consacre pas à la lecture, la recherche, l'écriture ou la mise à jour de son site Web, l'activité préférée de Syrie est de passer du temps avec son mari et sa famille.

(Source : site de l'auteur)

Bibliographie : (dates de publications françaises)

  • Dracula mon amour, 2010
 

Newsflash

 

James Herbert est un auteur anglais spécialisé dans le domaine de l'horreur né le 8 avril 1943 à Londres.

Après avoir caressé la carrière de chanteur et de directeur artistique, James Herbert se consacre à la littérature. Peu à peu, il se spécialise dans l'horreur, sous toutes ses formes. Plusieurs thèmes sont récurrents dans son oeuvre : les catastrophes, le surnaturel, le nazisme et la réincarnation. Il aborde les catastrophes à plusieurs reprises, notamment dans ses premiers romans, comme La Trilogie des rats ou Fog ; tous deux influencés par les romans de science-fiction de John Wyndham. L'horreur qu'il dépeint ici est symbolique du déclin de la société, où même les autorités sont incompétentes. Sa période surnaturelle (Dis-moi qui tu hantes, Le Survivant) laisse l'horreur scientifique pour une horreur plus improbable. James Herbert revient ensuite aux horreurs plus terre à terre en consacrant deux romans historiques où des Britanniques sympathisent avec des nazis. Le dernier thème phare de la bibliographie de James Herbert est la réincarnation, comme dans Others ou Le Jour où je suis mort.

(Source : Evene)

Bibliographie : (dates de publications françaises)

  • Les Rats, 1976
  • Le survivant, 1978
  • Le Sombre, 1986
  • Pierre de lune, 1987
  • Le Repaire des rats, 1989
  • L'empire des rats, 1991
  • Fluke, 1992
  • La Lance, 1992
  • Hanté, 1992
  • Sanctuaire, 1993
  • Fog, 1994
  • Sépulcre, 1995
  • Présages, 1996
  • 48, 1999
  • Ballade pour un ange déchu , 2000
  • La Conspiration des fantômes , 2000
  • Le Jour où je suis mort , 2005
  • Le Secret de Crickley Hall, 2008
  • Les Autres, 2009
  • Magic cottage, 2010