Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Collectifs ou anonymes Collectifs 22 histoires de sexe et d'horreur

22 histoires de sexe et d'horreur

Envoyer Imprimer PDF

histoires sexe horreur 22histoires sexe horreur 22

 

Rien ne ressemble plus à un frisson de plaisir qu'un frisson d'horreur. Des femmes en proie à d'étranges désirs, des hommes habités par des forces primitives et perverses, des lieux maléfiques qui déchaînent les pulsions les plus incontrôlables, des êtres fantomatiques dont les étreintes sont aussi voluptueuses que monstrueuses... Lorsque les maîtres de la terreur rencontrent les meilleurs auteurs du thriller, les ardeurs de l'amour ressemblent à s'y méprendre aux flammes de l'enfer...

L'avis d'Abso : Alors là attention les yeux. Les plus grands auteurs d'horreur et de thrillers se réunissent pour ce recueil. Stephen King, Clive Barker, Ruth Rendell ... beaucoup de lourd et le résultat confirme nos attentes. Ce livre est un vrai petit bijou. Les nouvelles sont de très bonne qualité et chacune possède sa petite étincelle. Au final, c'est un véritable brasier que l'on obtient et on passe d'une histoire à une autre avec un plaisir toujours intact. Dommage que ce livre ne soit trouvable qu'en occasion...

 

Pour discuter de cette lecture

 

Newsflash

 

James Herbert est un auteur anglais spécialisé dans le domaine de l'horreur né le 8 avril 1943 à Londres.

Après avoir caressé la carrière de chanteur et de directeur artistique, James Herbert se consacre à la littérature. Peu à peu, il se spécialise dans l'horreur, sous toutes ses formes. Plusieurs thèmes sont récurrents dans son oeuvre : les catastrophes, le surnaturel, le nazisme et la réincarnation. Il aborde les catastrophes à plusieurs reprises, notamment dans ses premiers romans, comme La Trilogie des rats ou Fog ; tous deux influencés par les romans de science-fiction de John Wyndham. L'horreur qu'il dépeint ici est symbolique du déclin de la société, où même les autorités sont incompétentes. Sa période surnaturelle (Dis-moi qui tu hantes, Le Survivant) laisse l'horreur scientifique pour une horreur plus improbable. James Herbert revient ensuite aux horreurs plus terre à terre en consacrant deux romans historiques où des Britanniques sympathisent avec des nazis. Le dernier thème phare de la bibliographie de James Herbert est la réincarnation, comme dans Others ou Le Jour où je suis mort.

(Source : Evene)

Bibliographie : (dates de publications françaises)

  • Les Rats, 1976
  • Le survivant, 1978
  • Le Sombre, 1986
  • Pierre de lune, 1987
  • Le Repaire des rats, 1989
  • L'empire des rats, 1991
  • Fluke, 1992
  • La Lance, 1992
  • Hanté, 1992
  • Sanctuaire, 1993
  • Fog, 1994
  • Sépulcre, 1995
  • Présages, 1996
  • 48, 1999
  • Ballade pour un ange déchu , 2000
  • La Conspiration des fantômes , 2000
  • Le Jour où je suis mort , 2005
  • Le Secret de Crickley Hall, 2008
  • Les Autres, 2009
  • Magic cottage, 2010