Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Etrangers Neville, Katherine Katherine Neville

Katherine Neville

Envoyer Imprimer PDF

katherine neville

 

Katherine Neville, née le 4 avril 1945 à Saint-Louis (Missouri), est une romancière américaine.

Après avoir vécu dans les montagnes Rocheuses, Katherine Neville abandonne une carrière de mannequin et devient consultante internationale en informatique à New York. Dans les années 70, elle est mutée en Algérie au moment de l'ambargo de l'OPEP. De retour d'Afrique du Nord, elle travaille comme photographe dans le Colorado. Grâce à son expérience dans le domaine énergétique, Katherine Neville est sollicitée dans l'Idaho pour participer à la recherche sur l'énergie nucléaire et développer, dans le désert, des méthodes pour identifier et contrôler les matériaux toxiques et dangereux. En 1980, elle déménage à San Francisco où elle est vice-présidente de la Bank of America durant dix ans. À l'âge de quarante ans, elle s'installe en Europe avec son ami le docteur Karl Pribam, un scientifique mondialement connu. Après quelques années à l'étranger, le couple emménage dans les montagnes Blue Ridge en Virginie. Les divers métiers et expériences de Katherine Neville fournissent la matière de son premier roman, Le Huit.

(Source : Babelio)

Bibliographie : (dates de publications françaises)

  • Le Huit, 2002
  • Le Cercle magique, 2003
  • Un risque calculé, 2005
  • Le Feu sacré, 2009
 

Newsflash

 

David ne croit pas aux fantômes. Rationaliste convaincu, il met un point d'honneur à démasquer les faux médiums et à attribuer des causes naturelles aux prétendus phénomènes paranormaux. Mais un véritable mystère plane sur la vieille demeure d'Edbrook et, pour la première fois, David se heurte à l'inexplicable. Pour la première fois? Dans son acharnement à nier tout ce qui relève du surnaturel, ne cherche-t-il pas finalement à oublier ce qui le hante depuis l'enfance?

 

L'avis de Carrie : Voilà une histoire de fantômes et de vieille maison hantée comme je les aime. La preuve, j'ai lu ce livre en 2 après-midi. David, qui ne croit pas aux fantômes, va être confronté à ses propres démons et ses propres fantômes. Bon, je dois bien avouer qu'assez rapidement (avant d'avoir terminé la moitié du roman), j'ai deviné ce qu'il en était des habitants de cette lugubre maison. Mais ça n'a enlevé en rien le plaisir de la lecture de ce roman.

 

Pour discuter de cette lecture