Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Etrangers Sprague de Camp, Lyon HP Lovecraft, le roman de sa vie

HP Lovecraft, le roman de sa vie

Envoyer Imprimer PDF

lovecraft roman vie

 

Question : comment un biographe 100 % américain s'attaque au moins américain des écrivains (à sept ans, Howard Phillips Lovecraft cite Cicéron dans le texte pour refuser de faire de la danse et s'écrie « God Save the King » quand on lui vante la révolution américaine) ? Réponse : elle tient en 700 pages d'une enquête extrêmement serrée, étayée par une multitude de témoignages inédits.
Le biographe, Lyon Sprague De Camp, s'acharne longuement à expliquer qu'il faut vivre pour travailler — un superbe exemple de raisonnement yankee — et regrette que Lovecraft ne soit pas devenu un citoyen américain comme les autres. Mais il nous donne, dans cette empoignade avec son sujet, la matière d'une époustouflante biographie. Il insiste sur l'enfance (reclus, surdoué) et les rêves de Lovecraft, d'une importance capitale. Il analyse ses multiples souffrances physiques et psychologiques, notamment quand il dut quitter Providence (« Il n'y a pas d'autre endroit pour moi. Mon monde est Providence. ») Il nous présente les multiples amis qui l'ont entouré, raconte son mariage totalement étonnant, revient sur ses textes sur la mer, sur l'origine des entités avec lesquelles le créateur du Cthulhu vivra ses terreurs, sur ses sentiments les plus intimes.
Indubitablement, il casse le mythe du « reclus de Providence » pour en créer un autre, plus fort, plus fascinant encore : celui d'un des plus grands écrivains du XXe siècle. Un ouvrage absolument indispensable qui dépasse le cadre du fantastique pour entrer, tout simplement, dans l'univers de la création littéraire.

L'avis de Carrie : Je suis plutôt néophyte en matière de Lovecraft ! Je ne connais pas toutes ses œuvres, mais le peu que je connais, j'aime beaucoup ! Et je peux dire qu'en ce qui me concerne, j'ai beaucoup aimé cette biographie qui se lit comme un roman et qui permet de connaître un peu mieux la vie de cet auteur fantastique !

 

Pour discuter de cette lecture

 

Newsflash

 

Cela commença par un tremblement de terre. Dans la confusion, au milieu des cris des victimes, personne ne prêta vraiment attention à ce brouillard jaunâtre qui s’échappait de la terre éventrée et que le vent eut tôt fait d’emporter vers la campagne anglaise. Puis des massacres inexplicables, déments, furent signalés sur le passage de la nappe de brouillard. Elle se mit à croître, progressant inexorablement vers les zones les plus peuplées d’Angleterre… Un chef-d’œuvre de la terreur vendu à plus d’un million d’exemplaires !


L'avis d'Abso : Un roman qui souffle un peu le chaud et le froid je trouve. Un début un peu poussif avec une succession de tableaux nous montrant la folie que fait naître ce fameux brouillard. Ensuite, vers la moitié du livre, l'histoire se met vraiment en place pour finir de manière spectaculaire mais peut être un petit peu brutale. Vous l'aurez compris, ce roman n'est ni bon ni mauvais pour moi, il se lit, se range, s'oublie...

 

Pour discuter de cette lecture