Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Pierre Jourde

Envoyer Imprimer PDF

pierre jourde

 

Pierre Jourde est un écrivain et critique français né à Créteil le 9 décembre 1955.

Romancier, essayiste et critique, Pierre Jourde publie ses essais Géogaphies imaginaires, Empailler le toréador : l'incongru dans la littérature française et La Littérature sans estomac pour lequel il obtient le Prix de la critique de l'Académie française. Faisant preuve d'une conception exigeante de la littérature, il y dénonce la médiocrité des auteurs portés aux nues par les éditeurs, analyse les tares du système éditorial, et lance ses attaques contre Le Monde des Livres. Suite à la mise en demeure lancée par Le Monde, Jourde publie Le Crétinisme alpin et Petit déjeuner chez Tyrannie. Son premier roman, Canage des clowns est publié en 1999, suivi de Dans mon chien et Pays perdu qui obtient le Prix Génération du roman. En 2005, Festins secrets, une satire cruelle du monde moderne et un récit métaphysique sur le mal, entre réalisme et fantastique, obtient le prix Renaudot des lycéens et le prix Valéry Larbaud. L'année 2006 voit la publication de L'Oeuvre du Propriétaire et de L'Ombre et l'Heure. Pierre Jourde est professeur à l'Université de Grenoble III, antenne de Valence. Il a également publié des poèmes Haïkus tout foutus.

(Source : Evene)

Bibliographie :

  • Géographies imaginaires, 1991
  • Huysmans : à rebours, 1991
  • L'alcool du silence : sur la décadence, 1994
  • Visages du double, 1996
  • L'Opérette métaphysique d'Alexandre Vialatte, 1996
  • Empailler le toréador : l'incongru dans la littérature française, 1999
  • Carnage de clowns, 1999
  • Dans mon chien, 2002
  • La littérature sans estomac, 2002
  • Petit déjeuner chez Tyrannie, 2003
  • Pays perdu, 2003
  • Le Jourde & Naulleau, 2004
  • La voix de Valère Novarina, 2004
  • Littérature et authenticité, 2005
  • Portrait des mouches, 2005
  • Festins secrets, 2005
  • L'œuvre du propriétaire, 2006
  • L'heure et l'ombre, 2006
  • Carnets d'un voyageur zoulou dans les banlieues en feu, 2007
  • La littérature monstre : essai sur la littérature moderne, 2008
  • La cantatrice avariée, 2008
  • Le Tibet sans peine, 2008
  • Paradis noirs, 2009
  • 40 ans de rentrée littéraire, 2010
  • C'est la culture qu'on assassine, 2011
 

Newsflash

 

Un Boeing 747 s'écrase près d'Eton. C'est l'une des plus effroyables catastrophes de l'histoire de l'aviation : 332 morts. Un seul survivant : Keller, le copilote, n'a aucun souvenir de l'accident. Tandis que tout le monde essaie d'oublier l'horreur du drame, lui cherche à comprendre pourquoi il y a échappé. Bientôt, il est hanté par des voix, celles des passagers morts dans le crash. Et cette hantise gagne peu à peu l'ensemble de la ville et des habitants d'Eton. Le jour de vérité approche, une vérité insupportable à laquelle Keller refuse de croire...

L'avis de Carrie : Ah, on peut dire que quand on a commencé ce roman, on a du mal à le lâcher ! Atmosphère angoissante, crimes particulièrement horribles, on se demande pourquoi tout ça ? Quelques scènes de possession à la "Exorciste"  et une fin, ma foi, à laquelle on ne s'attendait pas vraiment... enfin moi en tout cas !
Très bon roman, très bon suspense !

 

Pour discuter de cette lecture