Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Francophones Slanka, Cécile Comment lui dire adieu

Comment lui dire adieu

Envoyer Imprimer PDF

comment dire adieucomment dire adieu

 

Un exercice de style à la Queneau. Faisant preuve d'un sens de l'observation redoutable, Cécile Slanka met en scène une séparation amoureuse, selon différents points de vue. Chaque lettre - parfois un simple mot comme griffonné sur un coin de table - est précédée d'un titre donnant une indication sur la personnalité du signataire. Un recueil de textes cruels ou tendres, mais toujours drôles.

L'avis de Nono : Un petit livre dont la couverture m'avait intriguée et qui m'a fait mourir de rire !! Suivant la personnalité de la personne à laquelle on s'adresse, une lettre-type pour lui signifier la rupture et c'est terrible de voir comme il est possible, avec les mots, de dégager un maximum de sentiments, d'émotion et d'humour ! Je le relis de temps en temps avec toujours autant de plaisir, c'est un vrai régal !!!

 

Pour discuter de cette lecture

 

Newsflash

 

Nicholas Dismas est un détective privé comme vous n'en avez jamais rencontré : né avec de terribles difformités, il compense la dureté de sa vie par un humour désabusé et la compagnie des drogues et de l'alcool. Engagé pour retrouver un bébé disparu, probablement enlevé à sa mère à la naissance, il lève peu à peu le voile sur des faits troublants ayant eu lieu dans le milieu hospitalier et qui ne sont peut-être pas tout à fait du passé. Mais Dismas n'est-il pas lui-même porteur d'un secret qu'il ignore ? Au cours de son enquête, il est assailli par des manifestations paranormales: est-il en train de passer sous l'emprise des " Autres " ? En tout cas, il fera tout pour atteindre une révélation plus effroyable et choquante que tout ce que vous pouvez imaginer...

L'avis de Carrie : Je pleure rarement en lisant un livre, mais là j’avoue que c’était limite. La phrase qu’on lit souvent à propos d’un livre « vous n’en sortirez pas indemne » s’applique à ce roman, sans conteste.
Le début est, certes, un peu long mais bon sang, une fois rentré dans le vif du sujet, on est complètement plongé dans l’enquête de notre détective privé, personnage auquel on s’attache très fort. Jusqu’à découvrir avec lui l’horreur absolue, la folie humaine, l’abjecte. La 4ème de couverture qui annonce « une révélation plus effrayante et choquante que tout ce que vous pouvez imaginer » tient toutes ses promesses, assurément.
Un roman vraiment fort et poignant.

 

Pour discuter de cette lecture