Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi

Envoyer Imprimer PDF

ecureuils central park tristes lundiecureuils central park tristes lundi

 

Le tourbillon de la vie… Joséphine et Philippe, Hortense et Gary, Zoé et Gaétan, Marcel et Josiane, Henriette et Junior, Shirley… les héros de Katherine Pancol continuent de valser avec leur destin au fil de nouvelles rencontres.

Avis de Ddelph : Voilà le dernier tome dans lequel on retrouve nos héros toujours avec plaisir. Certains personnages passent un peu au second plan tandis que la narration se recentre sur d'autres qui vivent à leur tour un cheminement déterminant vers leur destin. On pourrait trouver décalé le personnage de Junior, enfant hyperdoué (surdoué serait un euphémisme) mais j'ai trouvé que cela ajoutait une note humoristique à l'ensemble de l'histoire. Ce sera donc le quatrième livre de cette auteure que je lis et je pense que j'en lirai d'autres, en espérant ne pas être déçue.

 

Pour discuter de cette lecture

 

Newsflash

 

Crickley Hall : une vieille demeure comme on n'en trouve que dans les régions reculées de l' Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l'air un peu menaçant.
Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s'y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille.
Mais quelque chose ne va pas... Bientôt des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d'étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu'on l'avait fermée la veille.
Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L'horreur qui les y attend dépasse tout ce qu'ils pouvaient imaginer.
Oserez-vous affronter le terrifiant secret de Crickley Hall ?

L'avis de Carrie : Une très bonne histoire de maison hantée (que j'ai évité de lire le soir tard je l'avoue) avec un bon suspense. L'histoire parle en plus de maltraitance d'enfants, ce qui ne peut pas laisser insensible. Et même si on devine peu à peu la fin au fil des pages qui nous apprennent déjà tant de choses horribles, on reste un peu sur le cul quand même face à tant de cruauté.

 

Pour discuter de cette lecture