Marque ta page

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Une couronne d'épées

Envoyer Imprimer PDF

couronne épéescouronne épéescouronne épées

 

"La Tour blanche redeviendra une, à part les renégates bannies et méprisées, plus forte que jamais. Rand al'Thor affrontera le Siège de l'Amyrlin et connaîtra sa colère. La Tour noire sera démolie dans le sang et le feu, et les sœurs se promèneront dans ses ruines. Telle est ma prophétie...", annonce Elaida. Rand al'Thor doit se rendre à Cairhien où la rébellion gronde. Calavaere s'est proclamée reine et Perrin découvre avec stupeur que sa femme, Faile, est à son service... De son côté, Mat, accompagné par Elayne et Ninaeve, se rend à Ebou Dar à la recherche de la Coupe des Vents afin d'enrayer la vague de chaleur envoyée par le Ténébreux et restaurer enfin le climat naturel de leur royaume.

L'avis de Nono : Rien à redire ! Toujours aussi palpitant, saisissant et captivant. Je ne me lasse pas d'errer dans l'univers de la Roue du temps et vais de surprise en surprise. Les mésaventures de Rand nous prouvent, et à lui par la même occasion, qu'il n'est pas infaillible. Je me retiens d'enchainer les tomes les uns à la suite des autres, de peur de voir trop vite la fin de la saga arriver... Ce n'est pourtant pas l'envie qui me manque !

 

Pour discuter de cette lecture

 

Newsflash

 

Cela commença par un tremblement de terre. Dans la confusion, au milieu des cris des victimes, personne ne prêta vraiment attention à ce brouillard jaunâtre qui s’échappait de la terre éventrée et que le vent eut tôt fait d’emporter vers la campagne anglaise. Puis des massacres inexplicables, déments, furent signalés sur le passage de la nappe de brouillard. Elle se mit à croître, progressant inexorablement vers les zones les plus peuplées d’Angleterre… Un chef-d’œuvre de la terreur vendu à plus d’un million d’exemplaires !


L'avis d'Abso : Un roman qui souffle un peu le chaud et le froid je trouve. Un début un peu poussif avec une succession de tableaux nous montrant la folie que fait naître ce fameux brouillard. Ensuite, vers la moitié du livre, l'histoire se met vraiment en place pour finir de manière spectaculaire mais peut être un petit peu brutale. Vous l'aurez compris, ce roman n'est ni bon ni mauvais pour moi, il se lit, se range, s'oublie...

 

Pour discuter de cette lecture